Listes de contrôle et conseils pour l’embauche d’un artisan dans la rénovation

Le choix de l’artisan est essentiel lorsque vous vous lancez dans un projet de rénovation de votre maison. Il faut notamment vérifier la qualité du travail avant de l’engager et se mettre d’accord sur l’étendue des travaux à effectuer et formaliser le tout par des contrats écrits.

1. Obtenez plusieurs devis

Contactez au moins trois entrepreneurs et demandez-leur des devis écrits, puis comparez-les. Tenez compte des différences entre la qualité des matériaux, les méthodes de travail, les délais, les devis qui semblent trop élevés ou trop bas doivent être étudiés.

2. Faites appel à une entreprise locale

Les artisans locaux sont plus facilement joignables en cas de problème, car ils connaissent mieux les règles de construction dans votre ville ou dans votre localité. 

3. Consultez l’historique de leur travail

Quel a été le résultat de ses travaux antérieurs ? Se spécialise-t-il dans ce que vous souhaitez faire ? Obtenir des références peut être un excellent moyen d’évaluer la qualité, le savoir-faire, et la réputation, il est généralement préférable d’opter pour des entrepreneurs ayant plus de cinq ans d’expérience.

4. Prenez le temps de prendre les meilleures décisions 

Avant de prendre votre décision finale, demandez plusieurs devis et comparez-les soigneusement avant de signer un contrat ou de verser un acompte. Lisez toujours attentivement les contrats et les devis. Pour les urgences, si vous n’avez pas le temps de faire des recherches, demandez à vos amis, à votre famille ou à vos voisins de vous recommander des entreprises auxquelles ils ont déjà fait appel.

5. Vérifiez l’assurance 

Vérifiez que l’entrepreneur possède une assurance. Demandez-lui son certificat d’assurance, qui devrait contenir des renseignements tels que le nom de l’assureur, le numéro et les limites des garanties. Contactez directement son assureur pour vérifier si son assurance est toujours valable. Évitez de travailler avec des entrepreneurs qui ne disposent pas d’une bonne couverture, tout accident sur votre propriété pourrait relever de votre responsabilité si cet entrepreneur ne dispose pas d’une bonne assurance.

6. Tout prévoir

Avant de commencer le travail, veillez à établir un contrat. Assurez-vous que tout a été écrit clairement et que chaque information y est clairement mentionnée. Pour les projets coûteux, il peut être utile de demander à votre avocat de le réviser au préalable. Votre contrat doit comprendre des éléments tels que :

  • Les prix de chaque élément et une description détaillée.
  • Les calendriers de paiement (par exemple, un acompte de 50 %, 33 % à l’achèvement des travaux et le versement après les travaux).
  • Les dates de début et de fin des travaux.

Les contrats doivent inclure toutes les garanties. Ils doivent indiquer clairement qui est couvert, sur quoi porte la couverture et pour quelle durée. Les deux parties doivent signer le document pour en garantir l’intégrité, ne signez jamais un contrat comportant des parties vierges !

Les différentes parties doivent confirmer par écrit toute modification, chaque partie demandant à l’autre de confirmer qu’elle a obtenu tous les permis de construire et de respecter toute clause de résiliation éventuelle.

7. Connaître son droit d’annulation

En vertu de la législation, vous pouvez bénéficier d’un délai de réflexion vous permettant de résilier votre contrat sans encourir de pénalités. 

8. Vous n’êtes pas obligé d’effectuer des paiements d’avance

Ne payez pas la totalité du montant avant que votre projet ne soit terminé, utilisez plutôt des chèques à l’ordre de l’entreprise, et ne payez jamais en espèces. Pour les projets plus importants, il est courant d’effectuer un paiement initial correspondant à une partie des coûts.

9. Anticiper les retards

Des retards peuvent survenir pour des raisons indépendantes de la volonté de l’entrepreneur, comme les conditions météorologiques. Soyez réaliste et prêt à modifier les plans si nécessaire.

10. Stocker les documents liés aux travaux

Conservez tous les documents relatifs au contrat dans un dossier, y compris les ordres de modification, les spécifications, les factures et les certificats d’assurance, ainsi que les lettres des entrepreneurs ou les notes qu’ils vous ont envoyées.

Articles recommandés