Année 2013

ANNÉE 2013

◊ 1er janvier 2013

Chers Étudiants ! Notre année se termine… C’est l’occasion de rendre grâce à Dieu pour les joies vécues, se remettre en question, faire le point et s’offrir à Dieu pour l’avenir, se lancer dans cette nouvelle année avec confiance… 2013 sera une année remplie d’événements à vivre : la manif pour tous, le concert Gospel le 20 janvier, Jeunesse 2000, le pèlerinage au Mont St Michel et sa célèbre traversée des grèves, avec nos évêques et 800 étudiants. Ce sera aussi pour certains les JMJ à Rio ou en régions et bien d’autres projets à construire ! L’équipe d’animation, les résidents et vos aumôniers vous souhaitent une belle et heureuse année 2013 ! Que la paix de l’Enfant Jésus règne dans vos coeurs, puissiez-vous vous laisser envahir par l’Esprit ! BONNE SAINT SYLVESTRE ET BONNE ANNÉE ! (Je vous invite à offrir les voeux à la manière du livre des Nombres, c’est tellement beau de souhaiter le bonheur ! . Sr Sonia de la Résurrection.

 Le Seigneur dit à Moïse : « Voici comment Aaron et ses descendants béniront les fils d’Israël : ‘Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il se penche vers toi ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix !’ C’est ainsi que mon nom sera prononcé sur les fils d’Israël, et moi, je les bénirai. » Livre des Nombres.

 ◊ 8 janvier 2013

 Bonjour à tous ! Recevez encore tous mes voeux de paix, de santé intérieure et extérieure ! Voici une simple infonews ! Ce mardi 8 : Réunion de l’équipe d’animation de 19h30 à 21h30. Ce mercredi : La création et le mal, par frère Pierre-Adrien. Ce vendredi : adoration de 12h à 13h puis repas. Ce week-end, pour ceux qui le désirent : il est encore juste temps de vous inscrire à la manif pour tous. Mardi 15 : atelier Catéchuménat : 19h30 à 21h, jeudi 17 : atelier Charité. Dimanche 20 janvier à 15 h, église st Pierre : Concert Gospel : inviter largement, ce concert de haut niveau musical nous permettra de faire rentrer quelques fonds à l’aumônerie. Jeudi 24 : atelier Évangélisation de rue en partenariat avec le séminaire. N’hésitez pas à inviter largement à l’aumônerie, surtout à l’occasion de cette année nouvelle ! Sr Sonia.

 ◊ 15 janvier 2013

 Beaucoup d’entre nous avons participé à la “Manif pour tous” (merci Clément entre autres, pour la belle organisation). Nous pouvons continuer à nous mobiliser pour notre société française : à l’appel de nos évêques, une grande journée de prière est prévue le vendredi 25 janvier. Ce jour-là, à l’aumônerie, après l’adoration et/ou chapelet, il n’y aura pas de repas préparé, mais bien du pain et des pommes ! Dans le sens de la réflexion sur l’être humain, nous pourrons continuer à nous interroger sur le projet de Dieu sur nos vies : Appel à la prêtrise ? Au mariage ? À la vie religieuse apostolique, contemplative ? Pour avoir quelques débuts de réponses : Venez, ce mercredi 16 janvier, pour entendre le témoignage de plusieurs séminaristes et peut-être même celui du P. Bozo, qui sait ? avant d’autres intervenants les mercredis suivants… Sr Sonia de la Résurrection, rbp

 ◊ 18 mars 2013

 Bonjour à tous : Première info : Attention, ce mercredi, de façon exceptionnelle, la messe aura lieu à l’église St-Pierre, toujours à 19h puis soirée et repas, 33 place Reine Mathilde, à l’aumônerie. Cette soirée aura pour thème la prostitution, avec topo, et témoignage poignant d’une équipe de personnes qui se relaient toutes les semaines auprès de femmes qui se prostituent dans les rues de Caen. Deuxième info : le pélé des Rameaux se présente très bien ! 2 bus ! (et un bus pour la manif) : Nous rejoindrons les 320 autres étudiants venant de tout l’Ouest de la France ! attention : limite pour les inscriptions mardi pour cause d’organisation ! Merci ! Troisième info : le mercredi 27 nous accueillerons M. Samama, président de la communauté juive, qui nous parlera de Pâques chez les Juifs : « Passage ».

 ➥ ATELIERS : – Deux ateliers Charité existent désormais : aide aux devoirs et visite aux personnes agées, avec temps spirituel et/ou visite aux personnes de la rue. N’hésitez pas à y participer et à inventer encore !- Nous avons aussi l’atelier Catéchuménat : n’hésitez pas à le proposer tout simplement à ceux qui redécouvrent la foi et/ou ceux qui veulent demander le baptême. – L’atelier Bioéthique a lieu ce mardi de 17 à 18h à la Bibliothèque de Droit : contact Louis : 06 32 51 85 86. – L’atelier Évangélisation reprendra le 11 avril.• Le vendredi : Adoration eucharistique de 12 à 13h puis jeûne pain-pommes pendant le Carême et repas hors Carême. • Vendredi saint : Chemin de Croix le long des remparts du château. • Week end des 13 et 14 avril, rencontres « pascales » à Angers : « Un peu de temps pour Dieu… Pourquoi pas ? » Les sœurs du Bon Pasteur t’invitent les 13 et 14 avril 2013 : Nous te proposons de prendre un peu de temps pour retrouver d’autres jeunes, prendre du temps pour toi, vivre des temps de prières, des temps de rencontres, témoignages, partages, détentes…sur le thème : À la recherche du bonheur « Maître, où demeures-tu ? » « Venez et voyez » Pour plus de renseignements : https://www.facebook.com/events/calendar#!/events/151406025018157/ ou comjeunes@hotmail.fr ou 06 76 21 88 03. Bonne fin de Carême, bonne préparation à Pâques ! À mercredi, Sr Sonia de la Résurrection, rbp.

 ◊ 25 mars 2013

 Bonjour à tous et toutes, voici les petites informations indispensables à lire pour vivre votre vie d’étudiants chrétiens ! * Ce mercredi 27, l’aumônerie accueille avec joie M. Samama, président de la communauté juive de Caen, qui nous commentera la Pâque : « Passage » pour les Juifs. * Vendredi Saint, comme chaque année, nous vivrons le chemin de Croix autour des remparts du Château, rendez-vous à midi à l’église st Pierre, nous terminerons au bout des remparts à 13 h 15. Tous les ans, nous sommes plus d’une centaines de personnes à vivre ce temps fort, parlez-en encore autour de vous, c’est une célébration qui nous aide à nous convertir et à mieux entrer dans le mystère infini de l’amour de Dieu pour chacun d’entre nous. * Mercredi de Pâques, 3 avril : Intervention du Père de Balorre : « les cathos aiment le sexe » (à la lumière de la Résurrection, la vision chrétienne de la sexualité). * Mardi 9 avril : rendez-vous à 20h30 au café Mancel pour écouter Adrien interviewer le Père Emile Harel, sur le thème : « Droit civil, droit canon ? pourquoi, comment ? » * Mercredi 10 avril : attention, Eucharistie à 19 h, mais sans organisation de soirée ensuite. * Mercredi 17 avril : Le Père Courtois, père du Séminaire nous invitera à mieux entrer dans le sens de l’Eucharistie, nous en expliquant les rites. Bonne semaine sainte ! Belles et heureuses fêtes de Pâques ! Sœur Sonia

 ◊ 6 avril 2013

 Bonjour et bon week-end à tous ! Cette semaine à l’aumônerie : ATTENTION !!***CAFÉ THÉO*** Mardi 9 à 20 h 30, avec pour thème : « Pourquoi des lois dans l’Église (droit canon), l’Évangile ne suffit-il donc pas ? »  Ça va valoir le détour ! C’est passionnant ces questions de tribunaux, jugements etc… Venez nombreux au café Mancel, dans l’enceinte du Château ! Tous les ans, l’animation du Café théo par les étudiants est un succès et ce le sera cette année encore ! ***LE LENDEMAIN MERCREDI*** à l’aumônerie, il y aura simplement la messe à 19 h et un repas. ***JEUDI SOIR*** : Évangélisation de rue : rdv à 21 h à l’aumônerie pour un temps de prière, ensuite, direction rue Écuyère ! pas d’Évangélisation sans prière préalable ! et peut-être que nous aurons la joie d’avoir les séminaristes avec nous ! Comme tous les ***VENDREDIS*** : Adoration eucharistique de 12 h à 13 h suivie d’un repas tout prêt ! n’oubliez pas ! * Mardi 16 avril : réunion d’animation * Mercredi 17 : « La beauté de la messe » expliquée par le Père Courtois. À très bientôt ! Sr Sonia

 ◊ 21 avril 2013

 Chers amis, « Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. » nous dit saint Paul (2 Co. 3, 17)… Oui, mais encore ? Dans nos vies, la liberté n’est pas si aisée à atteindre et à garder ! Les obstacles sont multiples : Limites, déterminismes biologiques, sociaux, culturels, péché qui nous enserre… La liberté chrétienne est-elle une quête illusoire ou bien est-elle possible ? CE SERA NOTRE PROCHAIN CYCLE :

 ▶ Première étape cinématographique. Mercredi prochain 24 avril, à 20h30 : Bienvenue à Gattaca. Magnifique film de 1997, réalisé par Andrew Niccol avec Ethan Hawke, Uma Thurman et Jude Law. Ce film a reçu de nombreuses récompense, et traite de la question des dangers de l’eugénisme génétique, de la liberté et du déterminisme génétique. Ou plutôt, il est une profession de foi en la liberté humaine. D’un point de vu esthétique, c’est un chef d’œuvre. ➥ ATTENTION : Le dîner sera un pique-nique partagé. ▶ Mercredi 1er mai : Dîner et rencontre tranquille. ➥ Quelqu’un serait-il prêt à aider pour la réalisation du repas ? ▶ Mercredi 8 mai : Dîner fraternel (8 mai puis Jeudi de l’Ascension) ▶ Mercredi 15 mai : Témoignage de Clément (avec débat possible) autour de la question de l’homosexualité et du déterminisme social : ➥ L’homosexualité est-elle une fatalité ? Quelle est notre part de liberté ? ▶ Mercredi 22 mai : Le péché et le combat pour la liberté – I – ➥ 1ère étape : identifier son péché… les péchés capitaux ▶ Mercredi 29 mai : Le péché et le combat pour la liberté – II – ➥ 2ème étape : le péché, ou comment s’en dépatouiller ? le chemin vers la liberté… Sur ce chemin, la morale chrétienne serait-elle trop rigide ? avec Mme Pascaline Lano (membre du service Famille et Société de la Conférence des évêques de France). Bonnes vacances à ceux qui en prennent. Et surtout, bon courage à ceux qui peinent pour la révision de leurs partiels. Fraternellement, in Christo, f. Pierre-Adrien

 ◊ 29 avril 2013

 En ce temps pascal, maintenant que le beau temps semble s’être enfin bien installé… ✔ Mercredi prochain 1er mai, la soirée sera tranquille à nouveau, mais cette fois-ci grâce à Anne-Claire et Louise nous bénéficierons d’un délicieux dîner. Pierre-Edouard quant à lui a préparé la liturgie. À l’issue du dîner, s’il fait mauvais nous pourrons toujours visionner un film… Mais cette proposition ne semblait guère enthousiasmer mercredi dernier, sinon Nicolas Basile qui sortait d’une rude journée de travail !! Les interventions des prochaines soirées seront quelque peu bouleversées. En effet, le 15 mai, nous aurons la visite du Père Irudayari, prêtre venu d’Inde et chaudement recommandé par le Père Olivier Lepage (Coutances), pour nous parler de la situation de l’Église dans ce pays. Clément dans sa bonté a bien voulu avancer son intervention au 8 mai.

 Voici donc ce qui se prépare en mai : ✔ Mercredi 8 Mai : Liberté et déterminations… Dans quelle mesure suis-je déterminé par mon environnement ? À partir du témoignage de Clément, étudiant bien connu de notre aumônerie. (Notez bien qu’il ne s’agira pas d’une énième intervention au sujet du mariage pour tous, mais d’une interrogation et d’un débat autour de la question de notre liberté dans notre devenir et notre manière d’être, à partir de la question de l’homosexualité). ✔ Mercredi 15 mai : Ouvrons-nous à la catholicité (universalité) de l’Église. Comment vit-elle ailleurs dans le monde ?! Intervention du père Irudayari (Inde) et d’un ou 2 de nos frères eudistes présents cette année sur notre aumônerie. Mais avant tout, j’espère que vous serez nombreux : ✔ Dimanche 5 mai à 18 heures, lors de la magnifique soirée I like ma foi avec Mgr Boulanger. Déroulement de la soirée : – 18h : après un temps bref de prière (un ou deux chants), Mgr Boulanger fera un enseignement sur le thème : Qui est Jésus pour toi ? Après de cet enseignement les jeunes auront un temps de partage selon leurs âges.- 19h : Messe festive suivie du témoignage d’un ou deux jeunes sur leur vie de foi. – 20h : Temps convivial autour d’un buffet, chacun étant invité à apporter un plat à partager. Voir la video avec Adrien Brard, pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu . Dans la joie de la fête de l’Ascension, f. Pierre-Adrien

 ◊ 6 mai 2013

 En ces temps de partiels et de concours, le temps pascal est en train de parvenir à son accomplissement. Jeudi, sera jour de l’Ascension ! Et 10 jours après nous aurons la joie de célébrer la Pentecôte ! Mercredi soir, nous avons décidé de ne pas anticiper la solennité de l’Ascension pour permettre à chacun de vivre l’Ascension en sa paroisse. La soirée de Mercredi nous permettra donc de nous y préparer. Finalement, Clément a renoncé à témoigner ce soir-là pour des raisons familiales. En tout cas, si vous avez été touché par son témoignage sur Internet, n’hésitez pas à lui en parler lorsque vous le verrez, il sera heureux de partager avec vous un échange fraternel. À la place, pour ceux qui le voudront, je vous propose que nous ouvrions ensemble la Bible ! N’est-elle pas « la Parole de Dieu en tant que, sous l’inspiration de l’Esprit divin, elle est consignée par écrit » comme le dit Vatican II en “Dei Verbum” ? Autrement dit : plonger dans les Écritures Saintes, c’est sans doute se disposer à recevoir l’Esprit-Saint ! Thème donc : « Lire la Bible ? Pourquoi ? Comment ? » Nous partirons d’un évangile. Ceux qui le veulent sont invités à venir avec leur Bible. Bonne fête de l’Ascension à tous. « Amen, Viens Seigneur Jésus » f. Pierre-Adrien

 ◊ 14 mai 2013

 Chers amis, Peu à peu, nombre d’entre vous terminent leurs partiels tandis que les autres sont au cœur de leurs examens. L’aumônerie change de rythme. ▶ Demain soir (15 mai), nous aurons la joie d’accueillir le père Olivier Lepage (prêtre de St Lô) qui assurera la prédication. Pour le dîner, c’est barbecue ! Dehors ou dans les salles paroissiales, selon le temps.Puis nous nous préparerons à la Pentecôte grâce au père Irudayaraj, ami du père Olivier Lepage, exégète ayant étudié 4 ans en France, il viendra nous conter l’Inde et son Église. ▶ Notez que l’aumônerie au service des sans-abris accélère le rythme : n’hésitez pas à vous lancer dimanche prochain, une bonne manière de se préparer à la Pentecôte. Rdv. à 14h50 à l’aumônerie. ▶ Le dimanche 2 juin, la messe de 11h à l’église de la Trinité (dite st Gilles) sera animée par l’aumônerie, puis il y aura un barbecue où tous les sans-abris de Caen seront invités. ▶ Ceux qui souhaiteraient venir résider à l’aumônerie l’an prochain sont invités à écrire une belle lettre de motivation. Adressez-là au père Laurent Lair. Les étudiants motivés par une vie alliant travail, vie communautaire, service ecclésial et dynamisme évangélique sont les bienvenus ! À demain, f. Pierre-Adrien

 ◊ 20 mai 2013

 Pentecôte ! Chez les Juifs, cette fête célèbre le don de la loi à Moïse 50 jours après la Pâque, fête de la libération d’Égypte. Il y a là un sens très profond : si Dieu nous libère de nos esclavages en tout genre, nous avons besoin d’une loi pour vivre en liberté. Le chemin vers la liberté (la Terre promise) sera d’ailleurs long et difficile : 40 ans de désert avant d’arriver (n’hésitez pas à lire le livre de l’Exode si ce n’est déjà fait). Alors en nous aidant des oracles du prophète Jérémie, réinterprétons le don de l’Esprit Saint par le prisme de cette fête juive pendant laquelle il advient :« Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l’écrirai sur leur cœur. Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple. » (Jr 31, 33) Recevoir l’Esprit Saint et vivre de lui, c’est peut-être en quelque sorte, non plus suivre une loi morale qui nous serait extérieure, mais boire à la source même de cette loi morale. Ainsi nous devenons libre à l’égard de la loi, non pas bien sûr que nous la transgressions mais bien plutôt que dans l’Esprit Saint nous la transcendons ! Si tout cela vous parait sibyllin, je vous invite à ce que nous en parlions demain lors de la soirée sur les péchés capitaux. Le repas aux saveurs d’Amérique du Sud sera préparé par les jeunes religieux eudistes. Quoiqu’il en soit : « Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. » dit Saint Paul. Beau programme pour ceux qui sont libérés de leurs partiels ! f. Pierre-Adrien

 ◊ 27 mai 2013

 Chers amis, ☀ L’été approche, et les propositions foisonnent : ☀ Vivre les JMJ (JMJ Bas-Normand du 23 au 28 Juillet, pour être unis à ceux qui partiront à Rio), se faire guide spirituel et artistique avec CASA (WE de préparation aux communautés d’été des guides CASA, les 29 & 30 juin et le 1er juillet à Bourges), animer un camp scout ou autre, partir au loin à la rencontre des plus pauvres avec les MEP, les Ursulines… Se mettre au service des jeunes ou des malades à Lourdes dans le cadre des pèlerinages diocésains… ☀ Pour trouver d’autres idées, un blog : http://blog.jeunes-cathos.fr/ ☀ Il est temps aussi de penser à l’an prochain. À ce propos, bien des troupes de scouts dépendent vitalement de la présence de chefs pour les animer. N’hésitez pas à vous lancer dans cette belle aventure. Ainsi, sur Caen certains chefs cherchent désespérément une relève ! Après la manif qui a mobilisé beaucoup, voici une autre forme d’engagement citoyen ! Bien fraternellement, F. Pierre-Adrien

◊ 2 Septembre 2013

Vous êtes le champ de la foi ! Vous êtes les athlètes du Christ ! » nous exhortait le Pape François lors des dernières JMJ. Il est bon d’entendre cet appel, il est encore mieux de le vivre. Un athlète doit s’entraîner et se donner les moyens d’accroître ses performances. Nous ne visons pas la performance mais nous voulons donner le meilleur de nous-mêmes. L’aumônerie des étudiants n’est-elle pas le lieu idéal pour y arriver ? Cette année nous donnera de devenir ces « athlètes du Christ », tels que l’attention aux autres, la prière partagée, la formation chrétienne et la joie d’être ensemble. Que l’Esprit de Copacabana souffle sur l’aumônerie cette année et tous ceux qui la fréquentent ! Les activités reprennent ce mercredi 4 septembre, en commençant par la messe à 19h à l’Abbaye aux Dames, suivie d’un pic-nic partagé, tiré de nos sacs. Pourquoi pas à la plage puisque la météo est de la partie ? N’hésitez donc pas à venir véhiculés afin de permettre le transport. Notez bien dans vos agendas le WE du 21-22 septembre qui sera notre week-end d’intégration. Vous êtes tous les bienvenus ! Nous aurons la chance de découvrir Bayeux et ses environs… ainsi que ses spécialités ! Réservez également votre soirée du mercredi 2 octobre pour notre messe de rentrée qui sera présidée par Mgr Habert, évêque de Séez. Dans la joie de vous retrouver, père Nicolas & Marie-Laetitia

◊ 9 septembre 2013

« Vous êtes le sel de la terre »… Le bienheureux (pour l’instant !) pape Jean-Paul II nous rappelait que si l’une des fonctions primordiales du sel était d’assaisonner, de donner goût et saveur aux aliments, il nous invitait à saisir le sens profond de cette comparaison : « Cette image nous rappelle que, par le Baptême, tout notre être a été profondément transformé, parce qu’il a été ‘assaisonné’ par la vie nouvelle qui vient du Christ  » (cf. Rm 6, 4). Que ce début d’année, où le foisonnement de projets et d’idées peut nous projeter en avant ne nous fasse pas départir de l’essentiel. Il nous faut être centrés sur le Christ afin de faire Sa Volonté. Soyons des acteurs mais gardons notre regard centré sur le Christ afin de vivre de Lui et de témoigner par notre attitude. Plusieurs d’entre nous ont eu la chance de participer à des week-ends de formation que ce soit pour le projet Alpha Campus ou encore avec Ecclesia Campus : l’année de l’aumônerie est justement riche en projets pour lesquels nous comptons sur vous! L’aumônerie au service des sans-abris a également repris… Merci pour votre énergie au service de nos frères ! Au programme de cette semaine, nous nous retrouvons mercredi à 19h pour la messe, suivie d’un barbecue/hot-dog et une soirée en simplicité.Nos prochaines réjouissances sont toujours le week-end d’intégration à Bayeux les 21-22 septembre (programme à venir !) et la messe de rentrée le mercredi 2 octobre à 19h. Nous comptons sur votre présence pour ces deux événements ! Dans la joie de vous retrouver mercredi ! Marie-Laetitia 

◊ 23 septembre 2013

« Une maison ouverte à tous ! » Hier le pape François recevait les membres du Conseil pontifical pour les communications sociales qui réfléchissaient sur le lien entre l’Église et Internet. Il leur a rappelé deux convictions qui nous rejoignent dans notre mission d’aumônerie des étudiants. Tout d’abord, l’objectif de la communication est de permettre la rencontre avec le Christ, en mettant en ligne la Bonne Nouvelle. Cela demande de notre part une attention, un amour pour ceux auxquels nous voulons nous adresser, ceux à qui nous voulons faire découvrir l’amour du Christ. « N’ayez pas peur d’être cette présence, en apportant votre identité chrétienne quand vous devenez citoyen de ce milieu. Une Église qui accompagne le chemin sait se mettre en chemin avec tous ! », disait le pape François. Quant à la deuxième conviction, nous en avons vécu quelque chose ce week-end. Nous étions une quarantaine à découvrir la région de Bayeux, vivant l’Évangile au quotidien, renforçant les liens d’amitié entre nous, étudiants français, espagnols ou allemands, équipe des aumôniers… Comme toute l’Église, l’aumônerie doit être ce lieu chaleureux où tous ont leur place, non pas dans l’anonymat mais dans l’attention et l’amour fraternel. Elle doit être une maison pour tous, qui réchauffe les cœurs. « Sommes-nous capables de communiquer le visage d’une Église qui soit une maison pour tous ?… Dans ce type de communication aussi, on a besoin d’une Église qui sache apporter de la chaleur, réchauffer le cœur… ». À l’approche de notre messe de rentrée, faisons en sorte que notre aumônerie manifeste cette Église ouverte à tous ! Et que chacun s’y sente attendu et accueilli ! Père Nicolas+

 ◊ 1 octobre 2013

Sous le signe de Thérèse… Aujourd’hui, nous célébrons la fête de Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face. Son nom est bien connu, célèbre à travers le monde que ses reliques parcourent inlassablement, semant à leur passage bon nombre de grâces. Ses statues ornent nos églises ou même parfois nos maisons… Au-delà de tout cela, ce que je retiens de cette sainte qui n’était pas beaucoup âgée que la plupart des étudiants que nous côtoyons, c’est sa passion pour Jésus : « Être ton épouse, ô Jésus, être carmélite, être par mon union avec toi la mère des âmes, cela devrait me suffire… il n’en est pas ainsi… Je sens en moi d’autres vocations, je me sens la vocation de guerrier, de prêtre, d’apôtre, de docteur, de martyr ; enfin, je sens le besoin, le désir d’accomplir pour toi Jésus toutes les œuvres les plus héroïques… » Elle n’a finalement rien fait d’héroïque, sinon tout vivre par amour, sinon transformer son quotidien ordinaire en source extraordinaire d’amour : « Ô Jésus, mon Amour… ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’amour !… Dans le Cœur de l’Église, ma Mère, je serai l’amour… » N’est-ce pas là finalement la plus belle des vocations. Aimer ! Qu’y a-t-il de plus simple et cependant de plus exigeant que d’aimer ? Avec l’aide de Thérèse, sachons à notre tour aimer simplement ceux qui nous entourent. Donnons ensemble le témoignage d’une Église qui aime passionnément l’homme parce qu’elle aime passionnément Dieu ! Père Nicolas +

 7 octobre 2013

Ce lundi, nous célébrons la mémoire de Notre-Dame du Rosaire. Cette fête commémore une victoire de 1571 remportée à Lépante et attribuée à la prière du Rosaire. Le Rosaire est une prière chrétienne qui remonte au XIème siècle. Elle consistait à réciter 150 « Je vous salue Marie » en référence aux 150 psaumes de l’Ancien Testament. Peu à peu, cette récitation a été accompagnée d’une méditation des mystères du Christ, mystères de sa naissance, de sa passion et de sa résurrection. Jean-Paul II a complétée cette méditation par les mystères de la vie publique du Christ. L’objet de cette prière simple est de nous mettre en présence du Christ, avec l’aide de Marie… Célébrer Notre-Dame du Rosaire, c’est se rappeler que nous avons besoin de l’aide de Marie pour vivre en présence du Christ et pour être victorieux du mal qui nous assaille. Chacun de nous a un combat à mener. Il n’est plus question de guerre, de batailles entre des peuples. « Notre » guerre est une guerre intérieure, contre les assauts du mal, de l’indifférence, de la colère, de la médisance… C’est une guerre contre tout ce qui nous éloigne de Dieu et des hommes. Demandons à Marie de renforcer notre volonté intérieure de lutter en vérité contre le mal. Ainsi serons-nous des fils de la lumière, athlètes du Christ et artisans du monde nouveau ! et nous ne resterons pas au balcon de nos vies… Père Nicolas+

 ◊ 14 octobre 2013

Mercredi dernier, trois témoins nous ont aidés à réfléchir sur la place de la foi dans notre vie, ou, plus précisément sur le défi que représentait la foi au Christ pour un étudiant. Comment concilier foi et vie quotidienne ? Comment être étudiant et disciple du Christ… Ce défi, nous l’avons mesuré jeudi soir lors de la première soirée d’évangélisation dans les rues de Caen. Nous sommes allés à la rencontre des étudiants, pour leur parler de la foi au Christ. Beaucoup ont un vague souvenir de leurs années de catéchèse… Certains sont encore attachés au Christ. Mais le nombre de ceux qui ont mis de côté leur foi, de ceux qui ignorent le Christ est immense ! Comment les rejoindre ? Comment leur faire découvrir l’amour de Dieu ?  Comment témoigner de notre espérance ? Cette réflexion rejoint celle des participants à l’assemblée plénière du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation à Rome. Nous pouvons accueillir un élément de la réponse que le pape François leur a présentée : « Il est important que nous chrétiens, nous montrions concrètement notre façon de vivre la foi, à travers la foi, à travers l’amour, l’harmonie, la joie, la souffrance, pour que cela suscite des questions, comme au début du chemin de l’Église. Pourquoi vivent-ils ainsi? Qu’est-ce qui les poussent ? Ce sont des questions qui portent au cœur de l’évangélisation qui est le témoignage de la foi et de la charité. » Sachons rendre visible notre foi. Être cohérent, poser question par notre style de vie, voilà un défi de taille ! Père Nicolas +

 21 octobre 2013

« N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ ! «  : et si cet appel de Jean-Paul II, ses premières paroles en tant que pape, venait à nouveau nous travailler au cœur de nos vies ? Nous avons vécu une belle veillée de prière mercredi dernier, où la louange et le sacrement de réconciliation ont permis à nombre d’entre nous de se tourner vers le Seigneur et à lui ouvrir, de nouveau, toutes grandes les portes de nos cœurs. Et ce moment « hors du temps » ne doit pas non plus nous faire oublier que notre attachement au Christ doit se manifester dans tous les domaines de nos vies : que ce soit en famille, à la fac, en coloc, en cours ou en stage… Notre foi est entière, elle se manifeste dans tous les aspects de notre vie et c’est de cette manière qu’elle nous unifiera. Ne vivons pas de manière cloisonnée mais vivons sous la lumière du Christ : c’est lui qui nous révèle à nous-mêmes et nous invite à nous dépasser dans cet appel universel à la sainteté. Marie-Laetitia

◊ 29 octobre

Dimanche dernier, plusieurs d’entre nous étaient à Coutances pour l’ordination de Monseigneur Laurent Le Boulc’h comme évêque de Coutances et Avranches. À cette occasion, le diocèse avait organisé un WE jeunes qui a réuni plus de 200 jeunes.

Ce fut un beau moment… Samedi soir, nous entourions le père Le Boulc’h, évêque nommé, pour une veillée de prière, de louange et d’intercession. Accepter la charge épiscopale est un défi et un acte de confiance. Confiance en la grâce de Dieu qui choisit ses serviteurs parmi des hommes pécheurs. Défi pour un homme qui se sait petit face à un tel ministère. Confiance d’une Église qui reçoit de Dieu son nouveau pasteur. Dimanche, lors de son sacre épiscopal, avec les évêques présents, l’Église diocésaine entourait à nouveau Mgr Le Boulc’h. Là encore la prière des baptisés montait vers Dieu avec ferveur… Je garde dans le cœur le moment de la Litanie des Saints, pendant laquelle la prière enveloppait l’ordinant comme les vagues recouvrent le sable de la plage. L’Église était là. C’est celle des saints et des patriarches d’hier qui nous ont transmis la Bonne Nouvelle. C’est également celle des baptisés d’aujourd’hui appelés à la sainteté. C’est cette Église que nous célèbrerons vendredi en la solennité de la Toussaint. Tous, nous sommes appelés à vivre de la sainteté que nous recevons de Dieu. Laissons alors l’Esprit de Dieu susciter en nous cet élan de sainteté qui nous permettra de grandir dans notre vocation. Père Nicolas Courtois

✱ Ateliers : • Aumônerie au service des sans-abris :  2 dimanches/mois, de 15h à 17h • Atelier Évangélisation de rue  : 1er jeudi du mois • Atelier Catéchuménat :  1 jeudi par mois, à 20h30 • Veillée chant/prière :  2 lundis/mois, à 20h30• Prière du Chapelet : mardi, à 19h, oratoire

 ◊ 5 novembre

« Suis-je le gardien de mon frère? » répond Caïn lorsque Dieu le questionne sur l’absence d’Abel. Sommes-nous responsables de chacun de ceux qui nous entourent ? Cela peut paraître incommensurable mais n’est-ce pas pour autant l’appel à aimer que nous transmet le Christ ? Et dans cette charité exigeante qu’Il nous demande, il ne nous faut pas non plus oublier la vérité. En effet charité & vérité s’équilibrent, s’encouragent et nous permettent de faire la vérité non seulement avec autrui mais également avec nous-mêmes. En effet,  la sanctification d’autrui ne passerait elle pas par la nôtre ? En témoignant, évangélisant, servant, pardonnant… Au nom du Christ  et encouragés dans la relation intime que nous pouvons avoir avec Lui, renouvelés dans la prière, nous serons responsables de notre manière d’être mais pourrons également être exemplaires dans la relation avec notre frère, ami, coloc, collègue… et ainsi témoigner de l’œuvre du Seigneur dans notre vie. Tâchons d’insuffler un esprit sain et l’Esprit Saint autour de nous ! « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » disait Saint Irénée de Lyon: notre appel personnel et universel à la sainteté passe donc par cet accomplissement dans l’amour de notre prochain…« Aime et fais ce que tu veux » résumerait Saint Augustin ! Dans cette dynamique de foi, de prière et de service, l’aumônerie a justement plusieurs propositions à te faire !   Marie-Laetitia

◊ 12 novembre

Dans son twitt du 11 novembre dernier, le pape François nous disait : « Dieu nous aime. Découvrons la beauté d’aimer et de se sentir aimés. » L’expérience chrétienne est fondamentalement l’expérience d’un amour qui nous dépasse et qu’il nous faut sans cesse expérimenter pour ne pas l’oublier. Il est si facile de perdre de vue que Dieu nous aime et nous invite à vivre dans cet amour. Pour notre part, il me semble que nous avons une chance : celle de le savoir, de le vivre avec plus ou moins d’intensité. Quand nous nous retrouvons le mercredi soir, nous célébrons cet amour qui se donne par la Parole, par l’Eucharistie. Nous le vivons par la charité fraternelle… mais nous pouvons aller plus loin ! Quel moyen nous donnons-nous pour vivre en vérité la beauté d’aimer et d’être aimé ? Et autour de nous, combien ont oublié cet amour qui ouvre à l’éternité ? Combien ne savent plus que Dieu les appelle à vivre dans l’amour ? La semaine dernière nous entendions cette question : « Suis-je le gardien de mon frère ? » Le pape François nous la repose à sa manière… Quel souci avons-nous de notre frère ? Que faisons-nous pour aller vers ceux qui n’ont pas la joie de connaître cet amour vers Dieu ? Comment leur permettons-nous de le rencontrer ? Que la joie qui nous habite le mercredi nous envoie vers ceux qui en sont privés ! Père Nicolas

 ◊ 19 novembre

La maxime de Hevenesi (jésuite hongrois du XVIIe s.) pourrait nous inspirer : « Crois en Dieu comme si tout le cours des choses dépendait de toi, en rien de Dieu. Cependant mets tout en œuvre en elles, comme si rien ne devait être fait par toi, et tout de Dieu seul. » Il est parfois difficile de croire que le Seigneur nous accompagne à tout instant de notre vie, qu’Il s’intéresse à tous les aspects de notre vie … Et pourtant ! Il nous faut sans doute apprendre à vivre avec Dieu, à vivre en Dieu et à nous abandonner à Sa Volonté : accepter de ne pas tout maîtriser, à faire confiance. Et c’est peut être cette attitude abandonnée, confiante qui permettra de faire jaillir la conscience de l’œuvre de Dieu dans nos vies… Mais cela, nous ne pouvons le discerner qu’à l’aide d’une relecture : relecture de notre journée, relecture de notre vie. Et toi, qu’as-tu demandé au Christ de faire pour toi et… qu’a fait le Christ pour toi, aujourd’hui ? En avoir conscience ne pourra que faire accroître notre reconnaissance, notre amour de Dieu et nous serons davantage à même de témoigner de son œuvre dans notre vie et proclamer que oui, nous sommes disciples du Christ! Peut-être pouvons-nous demander à la Vierge, elle qui a dit « oui » de nous inspirer cette attitude intérieure et intériorisée d’abandon, de confiance et d’espérance ! Marie-Laetitia

 25 novembre

« La foi en Dieu peut être mise à l’épreuve par l’expérience du mal et de la souffrance ». « Qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu pour mériter cela ? » Combien de fois n’ai-je pas entendu cette expression… Et je n’oublie pas tous ceux qui reconnaissent avoir quitté le chemin de l’Église, avoir fermé la porte de leur cœur à Dieu à la suite de l’expérience du mal, ou de la souffrance. Nous ne pouvons pas ignorer la présence du mal. Nous ne pouvons pas ignorer le scandale que représente le mal, surtout quand il frappe l’innocent. La mort d’un proche, la maladie, l’échec de sa famille ou bien dans les études sont des épreuves difficiles à traverser. Il n’est pas alors évident d’échapper à la détresse ou à la colère. Il n’est pas évident de ne pas voir en Dieu le responsable de ce qui nous arrive. Comment accorder cette expérience, ce réflexe bien humain avec la Bonne Nouvelle de l’Évangile ? Si Dieu est tout puissant, comment peut-il laisser le mal intervenir en nos existences ? Si la Croix de Jésus a vaincu Satan comment ce dernier peut-il encore agir dans nos vies ? Si Dieu est amour, comment ne peut-il pas nous protéger ? Quelle est la responsabilité de Dieu dans le mal et la souffrance ? Et quelle est notre propre responsabilité ? Durant les deux semaines qui viennent, nous nous poserons ces questions. Mercredi prochain, avec le père Yann Deswarte, prêtre de Coutances & Avranches, nous réfléchirons sur le lien entre Dieu et le mal. Puis, la semaine suivante, le mercredi 4 décembre, avec le père Bozo, recteur du séminaire, nous essaierons de comprendre notre propre responsabilité face au mal. Si notre vie interroge notre foi, il faut alors prendre les moyens d’affronter ces questions, au risque, sinon, de voir notre foi vaciller. À mercredi !  Père Nicolas +

◊ 2 décembre
Rencontrer les aumôneries du Grand Ouest est toujours un grand moment : un moment de joie, de partage, de rencontre, mais aussi un temps pour se poser et revoir tout ce que nous avons pu accomplir pour l’aumônerie et pour les étudiants. C’est le temps que nous avons pris les 23-24 novembre en allant à la Roche du Theil, près de Redon. À la fois spirituel et dynamique, ce week-end nous a permis de nous ressourcer pour aller de l’avant, non seulement dans nos aumôneries mais aussi dans nos facs, nos écoles, nos familles… Avoir ce miroir que nous proposent les autres aumôneries des plus grandes villes étudiantes (Angers, Nantes, Rennes, St Brieuc…) est pour nous l’occasion de mesurer l’ensemble des projets étudiants qui peuvent être proposés, mais aussi de découvrir quelques idées qui marchent bien chez d’autres. Malgré des différences d’organisation et de structures, chacun essaie de vivre et faire vivre le message du Christ. C’est ainsi que nous pouvons retrouver des ateliers différents, qui portent tous les valeurs qui nous sont chères : la solidarité, la fraternité ou l’évangélisation, des thèmes plusieurs fois abordés lors des échanges en particulier autour des projets qui nous font «sortir de nos églises». Mais au delà de ce partage d’expériences, ce week-end fut aussi un temps spirituel fort, autour de l’année écoulée et de celle à venir. Nous y avons repris des forces, afin de pouvoir aller de l’avant, notamment au travers d’enseignements et de témoignage. À l’occasion, le maire de la ville de Redon est venu pour nous parler de son engagement politique, et l’a mis en relation avec ses valeurs, sa vie de foi, sa vie familiale et professionnelle. Cet échange fort nous a rappelé que l’engagement politique n’est pas indissociable de certaines valeurs humaines et spirituelles, et a ainsi donné une nouvelle dimension à la vie de chrétien dans la vie en société. En sommes, un week-end très riche, où Caen y a fait forte impression, mais qui nous ravive dans la foi qui nous fait avancer et nous retrouver ; et surtout qui nous donne une conviction solide : les aumôneries ne sont pas mortes, loin de là ! Paul Rodriguez
 
◊ 8 décembre
Avec le Père Nicolas nous avons pensé et prié pour vous en début de semaine dernière depuis Paris où nous étions aux Assises Nationales des Aumôniers. Quelle joie de rencontrer d’autres personnes partageant une même mission. Mais notre mission est surtout commune avec la vôtre : faire connaître le Christ au monde étudiant ! Entrons dans ce mystère de Noël, de ce Sauveur qui est venu vivre parmi nous, qui non seulement s’est fait homme mais d’abord petit enfant vulnérable, dépendant… Entrons dans le mystère heureux de cette attente de la naissance de notre Sauveur. Pour cela, plusieurs rendez-vous à l’aumônerie cette semaine. Bon temps de l’Avent ! Marie-Laetitia
 

◊ 23 décembre

Dans quelques heures, nous allons célébrer la Nativité de Jésus. C’est une nouvelle incroyable, à laquelle nous nous sommes peut-être un peu trop habitués… Dieu nous aime tant qu’il a voulu venir nous visiter lui-même et vivre à nos côtés ! En Jésus, Il manifeste sa tendresse pour les petits et les pauvres, pour les pécheurs et ceux qui se croyaient non aimables ! L’Incarnation de Dieu, sa venue dans la chair de l’homme est également la révélation de la dignité de la nature humaine assumée par Dieu pour être associée à la nature divine. En Jésus, avec Lui et par Lui, l’homme peut accéder à la vie de Dieu, devenir son enfant et son héritier. Cette bonne nouvelle nous invite à nous convertir sans cesse pour en vivre. Aussi je vous propose un extrait d’une homélie du pape Léon pour conclure cette méditation : « Reconnais, ô chrétien, ta dignité ; et, entré en participation de la nature divine, veille à ne pas retomber par une conduite indigne dans ton ancienne bassesse. Souviens-toi de quelle Tête et de quel Corps tu es membre. » Cette bonne nouvelle est source de joie. Puissions-nous en vivre et en témoigner ! Joyeux Noël à tous… Père Nicolas+