Newsletter n° 383

Newsletter n° 383

LA PLACE DE LA FEMME DANS L’ÉGLISE ?

Dans le fond, quand on pose cette question, c’est que souvent, on nous renvoie la « misogynie » de l’Église ! Quelle place pour nous, femmes ? Et pour vous, jeunes hommes, pour vos mères, sœurs, amies aimées ? Quelle place ? Quelle équité ? C’est à cette question de fond que Madame Virginie Toulouse va tenter de nous répondre. 
Rappelons-nous que le Christ est apparu à Marie-Madeleine en premier, faisant de la femme la première témoin de sa Résurrection.
En attendant demain soir, je vous invite à lire cette lettre que Saint Jean-Paul II a adressée aux femmes en 1995, (Lettre du pape Jean-Paul II aux femmes – 29 juin 1995) mais qui reste brûlante d’actualité car correspondant réellement à notre réalité sociale.

« À vous toutes, femmes du monde entier, mon salut le plus cordial ! C’est à chacune d’entre vous que j’adresse cette lettre, en signe de partage et de gratitude ».

C’est avec beaucoup de chaleur que Jean-Paul II s’adresse ainsi à chaque femme, chrétienne ou non, non pas comme un père, mais comme un frère plein de respect enthousiaste et d’affection pour ses « chères sœurs ».

Un mot pourrait résumer le ton de cette lettre : RECONNAISSANCE.
Reconnaissance aux deux sens du terme :
Reconnaissance qui est gratitude, admiration, estime pour la femme, sa dignité, sa vocation et sa mission. 
Reconnaissance qui est découverte et mise en valeur d’une réalité encore si souvent méconnue, mal comprise ou volontairement ignorée et bafouée.
Gratitude, merci, admiration, estime : des mots qui reviennent souvent dans un texte pourtant assez bref :

« Merci à la Très Sainte Trinité pour le mystère de la femme
Merci à toi, femme-mère
Merci à toi, femme-épouse
Merci à toi, femme-fille et femme-sœur
Merci à toi, femme au travail Merci à toi, femme consacrée
Merci à toi, femme, pour le seul fait d’être femme ».

Cet élan de gratitude procède de la découverte, de l’approfondissement et de la mise en valeur du mystère de la femme : ce que Jean-Paul II appelle par six fois : « Le génie de la femme ».
Contemplation du dessein d’amour de Dieu : lorsqu’il crée l’homme, « homme et femme il les créa.
« Reconnaissance de l’égalité de l’homme et de la femme dans la différence et la complémentarité.
Contemplation du mystère de Marie, « la plus haute expression du génie féminin ».
Reconnaissance de la vision évangélique de la femme mise en lumière dans l’attitude du Christ à l’égard des femmes. 
Reconnaissance de la dignité de la femme et de son droit au respect. 

Reconnaissance du génie féminin et du rôle spécifique de la femme dans la société et dans l’Église Comme dans beaucoup de ses écrits, Jean-Paul II fait un bilan de la situation, regrettant les erreurs passées, dénonçant les abus présents, rendant hommage à ceux et celles qui, d’une manière ou d’une autre, travaillent à « la défense de la dignité de la condition féminine » (n° 6).
Mais surtout et c’est là une constante dans son enseignement- le « Non » de Jean-Paul II aux discriminations et aux injustices qui touchent les femmes dans le monde entier se veut d’abord et surtout un « Oui » à la promotion de la femme. « Je suis convaincu que le secret pour parcourir rapidement le chemin du plein respect de l’identité féminine ne passe pas seulement par la dénonciation, pour nécessaire qu’elle soit, des discriminations et des injustices, mais encore et surtout par un projet de promotion aussi efficace qu’éclairé, qui concerne tous les domaines de la vie féminine, en partant d’une prise de conscience renouvelée et universelle de la dignité de la femme » (n° 6).
Et je conclurais par : Merci, Seigneur, pour ce grand et riche mystère de la complémentarité des sexes !

                                             À demain ! Marie-Laetitia

AGENDA DE LA SEMAINE
– Mercredi 3 : soirée « la femme dans l’Église » avec Mme Virginie Toulouse.
– Jeudi 4 : 20h30, de Budos, équipe d’animation.
– Dimanche 7 : atelier « Messe en prison » ; 15h, cathédrale de Bayeux, ordination sacerdotale de Louis Cabouret.

À NOTER
– Mardi 9 : 18h30, Jean-Paul II, atelier « Open Questions », retour sur la soirée « le diable dans tous ses états »
– Mercredi 10 : soirée avec Camille Tarot sur l‘impact du christianisme dans la société actuelle.

Comments are closed.